ACTUALITES  DU  3ème TRIMESTRE 2014

25 septembre 2014.  La renaissance du Chateau d'Ilbarritz  (suite)

SUDOUEST daté de ce jour consacre un long article à ce sujet qui touche tous les amoureux du site. Ces derniers se réjouiront certainement de constater que le nouveau propriétaire a de très grandes ambitions. La rénovation devrait être à la hauteur des qualités architecturales et de l'originalité de cette
mythique demeure.   Voir cet article

19 septembre 2014.   Après les "Tontons Surfers" voici les "Toutous surfers

Lire l'article consacré à ces nouveaux surfers par le site  http://www.paysbasqueactualites.com/category/sport/surf-sport

18 septembre 2014.  Reflexions sur la sur-fréquentation du spot de surf de la CDB.  

Le site "www.surfingbiarritz.fr" a publié un excellent article sur ce sujet, article intitulé "Bienvenue à la Côte des Basques, un des spots les plus peuplés de la planète". Apparemment le problème de la sur-fréquentation ne sera pas aisé à solutionner. Accéder au document"

30 août 2014, 02 & 04 septembre 2014.   L'entretien du site mécontente les usagers du site et SUDOUEST s'en fait l'écho

Voici des années que nous rappelons que l'entretien du site n'est pas au niveau de celui du reste du littoral biarrot. Il n'y a pas de raison de faire une telle différence. Nous l'avons encore dit le 23 juillet à notre interlocuteur de la Mairie. C'est un des points sur lequel nous allons demander au Maire un engagement précis.  Espérons que dans notre futur dialogue avec la Mairie nous aurons une meilleure réponse en ce qui concerne l'entretien. La faute à une repousse excessive du fait des conditions climatiques  !!! Curieux mais ce phénomène est surtout observable à la Côte des Basques et à un moindre degré ailleurs.
s

08 août 2014.   Qui est le nouveau propriétaire du Chateau d'Ilbarritz ? La mythique demeure va-t-elle revivre ?

L'article paru dans SUDOUEST du 08 août (ilbarritz_achat-chateau.doc) nous éclaire. Curieusement il se trouve que les familles du premier propriétaire et du dernier acquéreur  ont fait fortune dans la métallurgie. Comme la structure du bâtiment est métallique et serait fortement rongée par la corrosion espérons que cette coïncidence sera un point positif pour une rénovation qui sera délicate, difficile et fort coûteuse. Nous attendons tous la renaissance de cette mythique demeure dont silhouette dans le lointain est indissociable du paysage lorsque on regarde le fond du golfe depuis la CDB.

23 Juillet 2014.   Premier contact officiel avec un élu de la nouvelle majorité municipale

La bureau de l'Association a rencontré pendant près de 3heures Patrick Destizon qui vient d'être nommé Responsable des Grands Travaux. L'objectif de cette prise de contact qui s'est déroulée dans un excellent climat était d'informer notre interlocuteur
sur nos attentes face à cette longue liste d'aménagements potentiels établie par l'ancienne municipalité  Nous avons également abordé le sujet du "niveau d'entretien" du site qui pose problème ce qui conduit à envisager de procéder à un état des lieux afin d'y voir plus clair et de mettre en évidence d'éventuels risques du type glissement de terrain, éboulements etc.., ceci plus ou moins en relation avec l'entretien courant..
Le sujet des grands travaux à savoir le confortement des 600 derniers mètres de falaises vers Marbella a été abordé . Vu son coût autour de 30 à 40K€ le mètre linéaire impossible de lancer ce confortement sans subventions. Il y aurait un espoir du côté de
l'Europe ce qui pourrait créer un effet d'entraînement aux niveaux de la Région et de l'Agglo. Attendons de voir.
Cependant en dehors de ce confortement il y a d'autres aménagements moins coûteux à envisager sur un programme pluri annuel de travaux comme par exemple la création du 2ème grand escalier, l'éradication des pampas afin de réaliser un aménagement paysager de qualité, etc... (voir le projet de 2005). Nous avons beaucoup insisté ce le fait que l'absence de subventions ne doit pas signifier zéro travaux.
Nous avons parlé "vrai" : reste maintenant à rencontrer Monsieur le Maire pour mettre au point ce qui pourrait commencer à être réalisé dès 2015.