ACTUALITES  DU  4ème TRIMESTRE  2011

 

26 Décembre 2011 :  JEAN  BRANA ,  UN INCONDITIONNEL  DE  LA  CÖTE  DES  BASQUES ,  S'EN  EST  ALLE

L'histoire d'amour avec ce site a commencé très dans les années 50 dans ce Patronage Ste Eugénie situé presque en crête de falaise au dessus de la
plage.Avec une bande de gamins, qui sont restés copains toute leur vie, il faisait partie de l équipe de basket des "Rougets". Les deux frères Brana, piliers de l'équipe, ont permis à cette formation de bien figurer et même de gagner un titre. Est arrivée ensuite en 1957 l'occasion de se lancer dans l'aventure du surf. Jean a su la saisir. Tout ceci et la suite sont très bien résumés dans l'article de Sud-Ouest ci-dessous.

 

23 Décembre 2011 :  ARRACHAGE DES  PAMPAS  DANS  ZONE  TEST  (suite)

Le travail s'est poursuivi dans cette zone test et tous les pieds ont été arrachés. Ceci est important pour plusieurs raisons. En premier lieu cela démontre
que la tâche n'est pas insurmontable. Ensuite il apparait que cette opération ne crée pas des trous trop profonds ou des désordres pouvant entraîner des
éboulements de terrain par temps de pluie. Il reste maintenant à terminer les essais d'adaptation au site d'une série de plantes sélectionnées avant de
replanter la zone. Pour éviter un nouvel envahissement  nous pensons qu'il faudra semer une sorte de prairie autour des plantes à positionner dans cette
pente. L'herbe pourra alors être coupée 2 fois par an par exemple au coupe fil. Les repousses éventuelles seront alors éliminées par épuisement au fil des
ans.
Conclusion : grâce à ces essais nous savons qu'il est possible d'éliminer les pampas afin de créer un aménagement paysager digne de la qualité du site.
Suite à notre proposition, nous tenons à remercier Mr Patrick Sasal, Directeur des Parcs et Jardins de la Ville, d'avoir accepté le principe de cette zone test pour l'arrachage.
 Les photos ci-dessous, à comparer avec celles du 18 octobre, montrent le résultat encourageant pour la suite car bien sûr il ne faut pas en rester là.

P1210818.jpg P1210815.jpg
P1210814.jpg  

 

18 Octobre 2011 :  AGREABLE  SURPRISE : NOUS  DECOUVRONS  UNE  EQUIPE DE LA  MIFEN   EN  PLEIN
                            TRAVAIL d' ARRACHAGE  DE  PIEDS  d'HERBES  DE  LA  PAMPA

Cette opération se passe en haut de la falaise à l'aplomb du parking  à ciel ouvert proche des 100 Marches. Elle est effectuée à titre d'essai dans une
zone choisie en Juillet lors de notre visite des lieux avec le Responsable des Parcs et Jardins de la Ville. Notre Ami John est allé à la rencontre des ouvriers afin
d'en savoir un peu plus. Voici son petit compte rendu :
"La Mifen travaille depuis le 4 Octobre sur la zone et ils ont opéré six à sept jours avec une équipe de 3 à 5 personnes. Le travail consiste à couper
les tiges de l'herbe afin d'enlever la souche avec un treuil forestier. Le câble forme un lasso placé au pied de la plante : ils ont enlevé 25 souches
et d'après les ouvriers les travaux seraient terminés pour l'instant. Cependant il reste une cinquantaine de pieds dans la zone de test.
Il faudra ensuite procéer à un nettoyage, boucher les trous (qui restent peu profonds) et replanter autre chose : un point à soulever, peut être, avec Patrick Sasal quand l'occasion se présentera.
En tous cas c'est un bon départ suite à nos propositions.
John"  
Vous trouverez ci-dessous un petit reportage photographique. Cliquer pour agrandir chaque image.

P1020066r2.jpg P1020071r.jpg
P1020076r.jpg P1020078r.jpg


05 Octobre 2011 :  MESSAGE  A  NOS  ADHERENTS

A la suite du Forum des Associations, de l'éditorial du Maire dans le Biarritz Magazine d'Octobre 2011 et aussi des essais entrepris par le Service des
Parcs et Jardins de la Ville concernant la recherche de plantes adaptées et l'éradication des Pampas, on peut affirmer que l'espoir renaît dans le camp des
Amis de la Côte des Basques. Bien sûr l'expérience nous a appris la prudence : il y a d'un côté des promesses et de l'autre des priorités qui ont jusqu'ici
ruiné nos espoirs. Une fois les autres grands projets achevés on peut espérer que viendra le tour de la Côte des Basques, à condition bien sûr que les
finances de la Ville le permettent.

Lire notre message         Lire aussi des extraits de l'éditorial de Didier Borotra dans Biarritz Magazine