ACTUALITES  DU  3ème  trimestre 2010


Fin Août 2010  :          Reportage  sur trois spendides demeures disparues

Les villas Itsasgoïty, Belle-Rose et Argenson se situaient en crête de falaise très exactement dans la zone correspondant aujourd’hui au parking en plein air jouxtant le très fréquenté « Bar des 100 Marches ».
              

L’érosion de la falaise, les éboulements successifs ont finalement eu raison des arcatures qui  semblaient offrir à ces villas une protection  sans faille. Elles ont finalement dues être abandonnées par leur propriétaires puis démolies. Entre temps elles avaient été pillées.   LIRE  LA  SUITE

Mois d' Août 2010 :           Un rapport instructif du BRGM sur le recul du "trait de côte" du littoral basque

Tout d'abord il faut rappeler la définition du "trait de côte" donnée par l'Observatoire du Littoral :
Le trait de côte est une courbe/ligne représentant l'intersection de la terre et de la mer dans le cas d'une marée haute astronomique de coefficient 120 et dans des conditions météorologiques normales. Par extension c'est la limite entre la terre et la mer, c'est à dire la côte."

Dans ce rapport qui concerne le littoral basque on trouvera par exemple l'évolution entre 1829 et 2000 pour les plages de Marbella et de la Milady.
C'est une chance d'avoir accès à des données scientifiques sérieuses. Profitez-en en cliquant sur le lien ci-dessous.

                 Lire le rapport du BRGM sur le littoral basque

 

Mois de Juillet 2010 :    quoi de neuf à la Côte  ? :  Où en est le projet "Réhabilitation du site ?

1.  Il faut noter deux aménagements qui facilitent la vie des usagers :
           * les 5 écoles de surf sont logées dans de magnifiques tentes aux rayures colorées
           * L'Etablissement de Bains  a enfin reçu une pendule placée sur le pignon du bâtiment. Il y a un an les Amis avaient écrit à la Mairie pour en faire
              la demande.
     Les photos ci-dessous permettent de se faire une idée de la qualité de ces aménagements. Cliquer chaque image pour l'agrandir.

Pendule.jpg tentes-ecole-surf2.jpg tentes-ecole-surf.jpg tentes-ecoles-surf3.jpg tentes-ecole-surf3.jpg

2. On en sait un peu plus aujourd'hui sur le vaste projet de "réhébilitation ou requalification" du site. Ceci grâce à deux évènements :
                   * Le Conseil de Quartier Beaurivage, Milady, Colline du 10 Mai 2010
                   * Le dossier "Côte des Basques" publié le 30 Juin 2010 par le journal Sud-Ouest
2.1 Pour comprendre il faut savoir que ce projet se décline en 4 volets :
                   * La reconstruction de l'Etablissement de Bains achevée en 2009
                   * La suite du confortement des falaise (opération qui a débuté dans la décennie 80)
                   * La réalisation d'une série d'aménagements proposés en 2005 par le Comité de Pilotage : second grand escalier d'accès à la plage, piscine
                      se remplissant avec la marée, divers aménagements du quai (beach volley, piscine démontable pour enfants, zones arborées en pied de falaise
                      avec des bancs surélevés pour le calme et la vue, remontée mécanique (ascenseur), etc .... Depuis il est question en plus de construire un parking
                      intégré à la falaise et de rendre piéton la zone du boulevard Prince de Galles.
                   * La réalisation d'un véritable aménagement paysager de la falaise après avoir évalué la possibilité de se débarraser des herbes de la pampa.

2.2  Confortement des falaises :
        La moitié de la distance jusqu'à Marbella a été traitée. Les travaux dans la tranche C2 restée inachevée depuis 2 ans vont reprendre entre octobre 2010
        et mai 2011. Il s'agira essentiellement de prolonger le quai sur environ 350 m jusqu' au pied de falaise à l'aplomb de la Résidence Eugénie.
         Lire la suite
"Intervention de Mr C. Landrin en date du 10 mai"
         ou encore le
dossier du Journal Sud-Ouest
         Précision : une fois cette tranche terminée il en restera deux autres D & E dont financement n'est pas assuré d'ici la fin de la mandature en 2014
                                       .

2.3  Les futurs aménagements : quand verront-ils le jour ?
       
Le projet 2008-2014 de l'équipe municipale prévoyait la finalisation du projet d'ensemble en 2008 suivie d'une présentation au public. Nous attendons
       toujours une maquette officielle ou un plan d'ensemble. Par contre la Mairie semble avoir levé un coin du voile à l'occasion du dossier "Côte des Basques"
       présenté par le journal Sud-Ouest du 30 Juin.
       Didier Borotra "fixe au second semestre 2012 le coup d'envoi du chantier qui pourrait s'étendre sur 5 à 10 ans". L'article de Sud-Ouest donne les
       grandes lignes et on remarquera que les "Amis" sont cités.  Lire l'article dr Sud-Ouest

2.4  L'aménagement paysager de la falaise : avec ou sans les herbes de la pampa qui ont colonisé le site ?
       
Notre action pour sensibiliser la Mairie au problème de la prolifération des Herbes de la Pampa a fini par aboutir. Une bonne partie de la réunion du
       Conseil de quartier du 10 Mai a été consacrée à ce problème. Il y a d'abord eu l'intervention d'un universitaire pour présenter les plantes invasives et
       la manière de les contrôler. Lire le résumé de l'intervention de Mr Lazare.
       Ensuite Patrick Sasal, le Responsable des Espaces Verts de la Ville, a présenté les essais en cours dans les falaises de la Côte des basques. Des zones tests
       ont été délimitées et différents essais d'éradication ont été effectués.
       Le bilan des essais sera fait dans un an en 2011. L'enjeu est de savoir si on peut ou non éliminer ces herbes pour construire un aménagement paysager  plus
       en rapport avec la qualité du site et les autres espaces verts du littoral. biarrot.  Voir le détail des tests effectués.
       Ces deux présentations ont été complétées par l'intervention de Mr de Joantho, Directeur de la Mifen, en charge de l'entretien de l'espace naturel d'Ilbarritz
       Mouriscot. Cette association a mis au point une technique mécanique d'arrachage des pieds de "Cortaderia Selloana" à l'aide d'un treuil muni d'un câble
       faisant office de lasso serrant le pied de la plante. Les essais sont concluants. En savoir plus.
       Enfin il faut signaler que Sud-Ouest, dans son dossier, n'a pas omis les herbes de la pampa et aussi les"Amis". Lire l'article

2.5  Nos commentaires sur le confortement
                 * Le prolongement du quai supprime une issue de secours pour les surfers à marée haute. Ce problème a été signalé en 2005 par le Comité de
                    Pilotage. La solution proposée était la construction d'un second grand escalier d'accès à la plage avec un profil adapté aux entrées-sorties des
                   surfers.
                 * Le financement de deux dernières tranches de confortement (D & E) n'est pas assuré d'ici 2014. La réalisation sera donc repoussée sur la
                    prochaine mandature (2014-2020).
                 *  La piscine se remplissant avec la marée était prévue dans la zone du prolongement du quai. Question : l'opération annoncée prévoit-elle la
                     possibilité de construire ultérierement cette piscine sans entraîner un surcoût excessif qui obligerait à renoncer au projet ?

2.6  Nos commentaires sur les aménagements futurs
                  *
le projet d'ensemble devait être finalisé en 2008 puis présenté aux Biarrots : toujours rien d'officiel à ce joor. Le conseil de quartier n'a pas obtenu
                    d'information sur ce sujet.
                  * Un coin du voile a été soulevé par le Maire selon Sud-Ouest : "début des travaux fin 2012 avec un objectif de réalisation étalé entre 5 et 10
                     ans"
.Un objectif aussi flou sur la durée montre que le projet est bien loin d'être défini, chiffré et planifié sérieusement. De plus l'historique du
                     "réalisé jusqu'ici" montre qu'il y a toujours un delta de beaucoup d'années entre promesses ou prévisions et la réalisation effective.
                     Il faudra donc attendre la prochaine mandature (et peut être plus) pour voir l'ensemble du projet enfin achevé.

2.7  Nos commentaires sur les Herbes de la Pampa
                   * C'est un grand motif de satisfaction pour notre association de voir que, suite à notre action, ce problème n'est plus ignoré par la Mairie.
                   * Vu l'amplleur du phénomène il va falloir aussi se battre pour que au niveau CABAB, Conseil Général et Conseil Régional les communes puissent
                       trouver un appui car la lutte doit être coordonnéeet menée conjointement.
                   * Les essais en cours détermineront ce qui pourra être fait pour aménager la falaise avec des plantes adaptées. Le fait que la Mairie parle d'un plan
                      d'architecte paysager réalisé en 2007 ou 2008 nous laisse perplexe puisqu'on ne sait pas s'il sera ou non possible d'éradiquer ces herbes.