Grands travaux de confortement des falaises : nouveau retard. Voir l'article de Sud-Ouest ainsi que nos commentaires

Ce chantier, démarré au début des années 80, n'a traité à ce jour qu'environ 50% de la longueur totale des falaises jusqu'à la plage de Marbella.
Son calendrier est jalonné de retards  liés à des attentes de subventions ou encore des problèmes techniques posés par le recul de la falaise (il faut alors refaire une étude). Mais il y a surtout le fait (non avoué) que d'autres priorités contribuent certainement à des reports..
Dans ces conditions impossible de fournir une date pour la fin du chantier. S'il aura  fallu 28 ans  pour en réaliser la moitié faudra-t-il encore attendre un quart de siècle pour en voir la fin ?
 Ce qui est évident,  mais pas assez rappelé,  est le fait qu'aucun aménagement ne pourra être réalisé avant la fin du confortement de la dernière zone de travaux  restée inachevée. Les propositions du Comité de Pilotage remises en avril 2005 attendront encore quelques années de plus pour voir le jour. Idem pour les dernières promesses électorales.
Dernière précision : les travaux de confortement sont essentiellement financés par des subventions tandis que ceux concernant les aménagements  le sont  surtout par la Ville. Comme les priorités de celle-ci sont ailleurs et que les subventions restent aléatoires on voit mal les choses bouger.
Et pendant ce temps l'érosion de la falaise se poursuit ce qui complique sérieusement la tâche (nécessité de modifier les plans). Cela risque même d'obliger à intervenir à nouveau dans des zones déjà traitées. Un exemple est donné ci-dessous.
 


D'ici la fin des intempéries de l'hiver qui arrive il pourrait y avoir des éboulements supplémentaires. En tous cas cette zone devrait être mise en surveillance. La fissure en haut à droite est un mauvais présage.