Actualités  du  4ème trimestre 2008                          RETOUR

 

 09 décembre :  Sud-Ouest fait le point sur les travaux de reconstruction de l'Etablissement de Bains.

Petit rappel : toujours aucune nouvelle des autres maillons proposés en 2005 par le Comité de Pilotage pour la réhabilitation

 08 Octobre  : un rapport sur "Cortaderia Selloana" la plante invasive qui colonise le littoral. 

Pendant les mois d'été les Amis ont travaillé sur un sujet qui, sauf erreur de notre part, semble laisser insensible à la fois nos élus et les biarrots qui
apprécient la Côte des Basques. Tout se passe comme si l'invasion de la falaise par une plante classée "invasive avérée" était sans importance.
L’envahissement d’un milieu naturel par des plantes « invasives » formant des colonies très denses est un facteur de déséquilibre et d’altération. Ces plantes sont la seconde cause de disparition de la biodiversité.
La prise de conscience du risque est récente : une quinzaine d’années à peine.

A Biarritz deux zones sont touchées : les falaises de la Côte des Basques et Ilbarritz-Mouriscot. La plante invasive est ici « Cortaderia Selloana » (nom commun : herbe de la Pampa ou gynerium). Sa prolifération va compliquer sérieusement le futur aménagement paysager des falaises tandis que le début d’envahissement constaté en périphérie du Centre hippique fait craindre le pire pour cette zone classée « Natura 2000 ».

Ce rapport fait le point sur l’état d’avancement de l’envahissement et sur les actions entreprises dans d’autres régions en France Il a pour objectif d’informer le public et les élus et faire prendre conscience de la gravité du problème.
Le rapport a été divisé en 3 parties afin d'en réduire la poids en Mo.
Lire la 1ère partie,          Lire la 2ème partie,             Lire la 3ème partie

 Lundi 13 Octobre 2008 : une confirmation qui tombe à pic

Sud Ouest de ce jour donne les conclusions d'un atelier d'experts qui ont discuté pendant deux jours à Guéthary sur la problématique de l'érosion et aussi des plantes invasives dont "l'herbe de la Pampa" qui a été pointée du doigt. Ceci confirme donc que la prise de conscience par les élus et la population de la nécessité de stopper la prolifération de "Cortaderia Selloana" préconisée par le petit rapport que nous venons de mettre en ligne est bien d'actualité.
Lire l'article

  Jeudi 16 Octobre 2008 : nouvelle confirmation encore plus étayée que la précédente

La Semaine du Pays Basque dans son numéro 789 du 16 au 22 Octobre  aborde également le problème de la défense du littoral, problème discuté au cours au cours de l'atelier de l'EUCC à Guéthary. Il donne encore plus de précisions que Sud-Ouest. Tout ce qui a été rapporté sur les plantes invasives et en particulier les fameux plumeaux est en phase avec notre rapport.
Précisons que nous avons décidé de tirer la sonnette d'alarme au cours du 3ème trimestre et que nous avons fait les recherches sur internet ainsi que les
photos des zones touchées courant août : nous ne savions pas que l'atelier de l'EUCC pointerait du doigt les plantes invasives. La coïncidence entre
la mise en ligne de notre rapport et la réunion de l'EUCC qui aborde le même problème est tout à fait fortuite.

                  
 

 

 

          

 

 

 

 

 04 Novembre 2008 :  La Baleine, le journal des Biarrots, se fait l'écho de notre inquiétude face à la prolifération
                                    de l'herbe de la Pampa. La Baleine est le premier media à réagir à la publication de notre petite
                                    étude sur le site internet de l'association.



 La Baleine revient également sur notre proposition "d'ascenseur incliné" et cite une solution à base de tapis roulants
mise en oeuvre près d'Alicante en Espagne
.